Paragraphe de synthèse après correction du dossier distribué aux élèves.

L’UNION EUROPEENNE : UNE PUISSANCE ?

L’UE est un des pôles de la Triade…

Avec 2,5 % des terres émergées et 450 millions de citoyens (3ème grand foyer de peuplement du monde) l’UE est une puissance économique majeure. 4 de ses membres appartiennent au G7. Les 27 réalisent plus de 30% de la production économique mondiale . Les Etats membres de l’U.E totalisent plus 40% des échanges commerciaux mondiaux. Elle est la première puissance commerciale du monde. Mais plus de 60% de ces échanges se réalisent entre les pays de l’UE. Ainsi la France et l’Allemagne sont-ils les premiers partenaires commerciaux l’un pour l’autre.

L’U.E dispose d’une industrie puissante. Elle fournit notamment plus du tiers des automobiles du globe et dispose de grandes marques (BMW, Mercedes, Fiat, Renault…). Certains succès industriels sont le fruit d’une coopération entre les Etats européens. Ainsi en est-il du lanceur de satellites Ariane ou d’Airbus.

L’U.E est encore une grande puissance financière, avec la city de Londres, les bourses de Paris et de Francfort. Elle est aussi le deuxième exportateur agricole après les E.U., notamment grâce à la Politique Agricole Commune (PAC) qui permet aux agriculteurs européens d’être concurrentiels sur le marché mondial grâce à des subventions. Ce système est remis en cause, à la fois par des Etats européens qui considèrent que consacrer la moitié du budget européen à l’agriculture est inefficace et, au niveau mondial, par les Etats pauvres mécontents d’une concurrence déloyale. L’agriculture, une des plus productives du monde, engendre aussi des problèmes de pollution et de surproduction.

…et un des espaces les plus attractifs du monde…

L’espace européen est très attractif. L’UE est ainsi la première destination touristique du monde grâce à son patrimoine culturel et architectural. Elle est aussi l’une des principales régions d’immigration dans le monde. En provenance des pays africains ou de l’est de l’Europe, il s’agit pour beaucoup de migrations de travail.

Cet espace de prospérité attire les candidatures à son adhésion. Débutée en 1957 par le Traité de Rome signé par 6 Etats d’Europe Occidentale, la construction européenne n’a cessé de s’étendre dans l’espace : vers le nord-ouest en 1973, le sud dans les années 1980, le nord-est dans les années 1990 et l’ancienne Europe communiste depuis 2004. L’Espagne, le Portugal ou l’Irlande ont pu en partie rattraper leur retard de développement grâce à leur intégration et aux projets financés par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional). L’intégration des pays d’Europe Centrale et Orientale est un défi d’une autre échelle. Les pays riches d’Europe de l’ouest sont aussi confrontés à des défis économiques : celui des inégalités de richesses, du maintien d’un fort taux de chômage (entre 8 et 9 en France et en Allemagne, moins ailleurs), de la menace que fait peser sur les systèmes sociaux de redistribution (Sécurité sociale, Retraites) le vieillissement des populations.

…mais son projet politique est encore inachevé.

Le projet européen s’est aussi approfondi : il n’est plus seulement un projet d’intégration économique et de libre marché, mais devient peu à peu politique. La Commission de Bruxelles, le Parlement de Strasbourg sont-ils ainsi des institutions politiques qui agissent en relation avec le Conseil de l’Europe et les gouvernements nationaux. L’UE finance depuis 10 ans un projet d’échanges universitaires nommé ERASMUS. Cela tend à renforcer le sentiment d’appartenance à un même ensemble. En 2007, un sondage indiquait que près des ¾ des Français se sentaient « fiers d’être européens ». Le rapprochement des Etats européens fait qu’on imagine mal une guerre entre eux. La réconciliation franco-allemande est la plus remarquable, comme le montre le geste du président Mitterrand et du chancelier Kohl, main dans la main, à Verdun, le 11 novembre 1984. Le couple franco-allemand a été le moteur de l’Union européenne.

Toutefois, l’Europe n’a pu empêcher, dans les années 1990, la guerre entre les peuples qui composent l’ex-Yougoslavie. Ces malheurs ont révélé l’impuissance européenne à riposter à la guerre sur son continent, puisque c’est l’OTAN, sous contrôle américain, qui a réglé le conflit par la force. La défense commune n’avance qu’à petits pas. Les Européens ne sont pas un contrepoids à la politique américaine car ils sont divisés dans leur politique extérieure. En 2003 en Irak, la Fr. et l’All. ont protesté contre la politique belliqueuse des EU soutenue par le RU, l’Espagne, ou les pays de l’est.

L’UE disposerait pourtant d’atouts pour être une puissance politique et militaire : le RU et la France possèdent la bombe nucléaire et sont membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. L’anglais, le français et l’espagnol sont des langues parlées sur tous les continents du monde. L’UE est le plus gros contributeur d’aide publique au développement.

L’UE a réussi dans son objectif de préserver la paix entre ses Etats-membres et de constituer un espace de richesse à l’échelle du monde. Mais sa puissance politique et militaire sera limitée tant que ses membres n’auront pas une politique de défense et de sécurité commune. Ce projet reste en construction…

350px_Mitterrand_and_Kohl_in_Verdun_1984